INGÉNIERIE PRÉLIMINAIRE D’UN SYSTÈME DE FILTRATION
DE L’EAU DU SYSTÈME D’ATOMISATION DE POUDRE DE ZINC

PROBLÉMATIQUE

L’eau recirculée provenant du secteur de l’hydrométallurgie contient à l’occasion des particules de zinc qui nuisent aux équipements de procédé dans la fabrication de la poudre de zinc du secteur moulage (joint d’étanchéité, buse d’atomisation, pompe HP, etc.).

L’implantation d’un système de filtration de l’eau usée (provenant du filtre-presse à l’hydrométallurgie) a pour objectif de diminuer les coûts d’entretien de ces équipements. STS Canada a été mandatée dans le but de réaliser une ingénierie préliminaire afin de sélectionner la meilleure technologie disponible pour un système de filtration fiable et robuste pour l’eau du système d’atomisation de poudre de zinc.


DÉFI TECHNOLOGIQUE

Les essais de filtration en laboratoire ont permis de valider que la filtration pression serait la meilleure famille d’équipement pour ce type de séparation. De plus, les étapes de validation des différents concepts et technologies avec le client se sont avérées extrêmement importantes pour le choix de la solution finale. Une contrainte importante était l’intégration de ces nouveaux équipements dans une usine existante. Il était donc primordial d’identifier l’espace disponible et de développer un arrangement général en conséquence tout en considérant les équipements en amont ou en aval de l’unité de filtration, le type d’opération, l’automatisation et l’entretien.


SOLUTIONS PROPOSÉES

L’approche originale développée pour identifier les considérations du système, combinée a une participation étroite des différents intervenants dans ce processus, ont permis de couvrir tous les cas de figures pour la conception et mener ainsi à une solution robuste et adaptée. La caractérisation de l’eau à traiter, ainsi que les considérations du système permettant de définir les critères de design, ont permis de faire la sélection de technologie de façon exhaustive en considérant tous les options. Les essais de filtration en laboratoire ont permis de confirmer la faisabilité quant à l’utilisation d’un filtre pression.


RÉSULTATS

La solution recommandée intégrant un filtre pression a permis d’obtenir une clarté de filtrat (< 5 ppm) avec une automatisation complète de l’opération. De plus, les particules de zinc sont réintégrées dans le procédé.

SECTEUR

Fonderie de zinc

Système d'atomisation de poudre de zinc

Traitement des eaux usées industrielles

NIVEAU D'INTERVENTION

Ingénierie préliminaire

BUDGET ESTIMÉ

12000$

ANNÉE

2011