SIMULATIONS ATMOSPHÉRIQUES DE DIVERS POLLUANTS POUR LE SECTEUR DES ALUMINERIES

PROBLÉMATIQUE

Selon le nouveau Règlement sur l’Assainissement de l'Atmosphère du Québec (RAA), le ministère de l’environnement peut, lors d’agrandissement d’usine ou de la construction d’une nouvelle installation, demander la réalisation de simulations atmosphériques afin de déterminer le respect des critères de qualité de l’air référés dans le RAA.

Il existe des besoins spécifiques au secteur de l’aluminium (cas des usines d’électrolyse qui ont plusieurs sources d’émissions ponctuelles et fixes de contaminants) où des simulations atmosphériques sont nécessaires afin de se conformer à la règlementation existante et également pour établir des zones de concentrations (isocontours) autour des alumineries.


DÉFI TECHNOLOGIQUE

Le défi de cette problématique impliquait une recherche avancée dans le domaine de la simulation atmosphérique afin de trouver les logiciels de simulation capables d’inclure les caractéristiques spéciales d’une aluminerie, c’est-à-dire la présence simultanée de sources fixes et ponctuelles.


SOLUTIONS PROPOSÉES

STS Canada a donc adapté les modèles de simulation les plus performants dans le domaine visé au secteur des alumineries, en y intégrant les paramètres spécifiques requis. Les modèles tels qu’ISCST3, AERMOD et CALPUFF ont été validés et documentés afin de déterminer leurs applications dans le secteur de l’aluminium.

STS Canada a surtout utilisé les modèles AERMOD et CALPUFF afin de réaliser des simulations atmosphériques réalistes et représentatives des usines.


RÉSULTATS

Les résultats de simulations ont montré le respect des critères de qualité de l’air pour les polluants les plus critiques. Les zones de concentrations (isocontours) ont été déterminées autour des usines et ont permis d’évaluer les zones à risques pour certains contaminants.

L’utilisation de modèles performants et bien documentés a permis de réaliser des simulations atmosphériques réalistes et utiles pour les différents intervenants des usines et ainsi les aider dans des décisions de gestion importantes.

SECTEUR

Aluminerie

Traitement des gaz

Simulation atmosphérique

NIVEAU D'INTERVENTION

Étude d'impact

BUDGET TOTAL DU PROJET

16800$

ANNÉE

2012